Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux

Recherche

23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 19:23
Voilà que l'on apprend une drôle de nouvelle, Ségolène n'est pas crédible et fait appel à des socialistes qu'elle avait d'abord écarté. Prête à tout pour prendre le pouvoir, elle décide de refaire campagne, celle qui n'était pas socialiste, le devient.
On ne doute plus que sa première priorité n'est pas les problèmes des français mais bien de séduire un électorat qu'elle doit jugé naïf pour faire croire autant de promesses non réalisables de nos jours.
Ils se servent des citoyens à qui ils promettent monts et merveilles pour ensuite les manipuler en leur faisant croire que le social est possible en surendettant la France.
Contrairement à Nicolas Sarkozy qui a compris que c'est par le travail que nous pourrons sauver le pays, Ségolène s'entête avec ses 35 heures et veut inventer des métiers dont on ne sait avec quels financements elle les mettra en place.
Jamais la France n'a été aussi menacée de déclin et comme le disait au début de la campagne un rédacteur lucide, avec Ségolène la gauche verra ses années les plus noires de toute l'histoire.
La gauche connait l'échec du social, de l'immigration, de la sécurité, de l'économie.
En somme ils n'ont réussi qu'à faire mieux que la droite, se faire élire avec de belles paroles sans rien faire. La force tranquille agissait et les français n'y voyaient que du feu.
Trop longtemps nous avons été abusé et même Mme BUFFET reconnaît que la gauche a déçue.
Le progrès socio-économique nous l'aurons avec Nicolas Sarkozy qui lui en homme de terrain sera celui qui fera ce qu'il dit tant il en va de son talent à résoudre les dossiers difficiles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Delenne - dans sarkozichristine
commenter cet article

commentaires

chrisnette 07/03/2007 20:52

en effet on prend les memes et on recommence ce n'est ^plus desir
d'avenir c'est desir du passée heuresement qu'il y a Nicolas qui veut faire de la france une nouvelle politique celle du travail et du merite
chrisnette