Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux

Recherche

18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 17:18
Jeudi 15 mars 2007 j-38
Les Prix Nobel d'économie votent Sarkozy !
Mardi 13 mars, le quotidien économique Les Echos a fait un cahier spécial sur « L'audit de la France » à la veille des élections présidentielles. En dernière page, Les Echos ont donné la parole à cinq grands prix Nobel d'économie :

Les déclarations de ces experts unanimement reconnus confortent totalement le diagnostic et surtout les propositions économiques et sociales faites par Nicolas Sarkozy.

Les prix Nobel déclarent en effet :

1°) Qu'il faut changer notre modèle économique pour créer du dynamisme en redonnant toute sa place au travail : il faut éviter que les jeunes les plus motivés quittent la France pour Londres, Dublin ou la Silicon Valley.

« La priorité des priorités, c'est le travail [...] Il faut donc récompenser le travail, créer de l'activité, favoriser la croissance. » Nicolas Sarkozy / Le Monde / 23 janvier 2007

2°) Que le partage du travail, façon 35h, est une très mauvaise idée et qu'il tire vers le bas l'économie française.

« Je propose de gagner plus, je veux que les 35 heures soient un minimum, pas un maximum ... » Nicolas Sarkozy / Les Echos

3°) Que la remise en cause des 35h, l'introduction de contrats de travail plus souples (CNE) et la réforme des retraites vont dans la bonne direction.

«Le CNE est une création utile qui a prouvé son efficacité. Je veux créer un contrat nouveau qui conservera la souplesse tout en offrant davantage de garantie aux salariés. » Nicolas Sarkozy / Les Echos

4°) Que l'économie française pourrait être en bien meilleure santé si nous réduisions la forte pression fiscale.

« Nous le ferons en réduisant la fiscalité qui pèse sur le travail. » Nicolas Sarkozy / Le Monde / 23 janvier 2007

« Pourquoi avons-nous, depuis quinze ans, un taux de croissance inférieur de 1% à celui des meilleurs des pays libres ? Parce que les salaires sont trop bas, les charges trop lourdes, la pression fiscale trop élevée. » Nicolas Sarkozy / Le Monde / 23 janvier 2007

5°) Que la France a besoin en 2007 « d'un leader populaire et persuasif capable de déplacer le curseur de l'équilibre de la société vers moins d'égalitarisme » !

« Je suis contre l'égalitarisme, l'assistanat, le nivellement, pour le mérite, la juste récompense des efforts de chacun, et la promotion sociale. » Nicolas Sarkozy / Les Echos

Partager cet article

Repost 0
Published by Delenne - dans sarkozichristine
commenter cet article

commentaires

benoit 20/03/2007 01:40

Bonjour, il existe d'autres manières de penser en économie. Dans le contexte actuel, nous avons besoin de renouvellement, et de l'émergence des idées productives. Je n'ai pas remarqué d'ouverture au progrès dans son programme. Vive le progrès ! et vive la France !