Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible aux yeux

Recherche

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 09:03

Bonjour,

Tu sais, dimanche, ce sera le premier tour de l’élection présidentielle. Et on sait tous que notre avenir en dépend.
Je pense sincèrement que notre pays est à la croisée des chemins et que le choix que nous allons faire n’a jamais eu autant d’importance pour l’avenir de la France.
Je ne sais pas toi mais j’étais un peu perdu avec tous ces candidats. Du coup, je me suis renseigné, j’ai regardé, j’ai réfléchi. Il y a du bon et du mauvais partout mais là, je n’ai plus aucun doute : je voterai Nicolas Sarkozy. Et voici pourquoi :

1)  Il est le seul à avoir le COURAGE D’AGIR et REFUSE DE BAISSER LES BRAS quand tous disent que c’est impossible, infaisable, impensable. Il mène des réformes difficiles même quand elles sont impopulaires parce que ces réformes sont nécessaires pour nous, pour demain pour la France. Et personne ne peut nier qu’il fait voler en éclat les conservatismes et la bien-pensance, qui sont tellement insupportables. Le Leadership, il sait ce que c’est. Et, ok, j’avoue qu’il m’a plus d’une fois dérangé, mais à bien y penser je préfère un homme qui dérange parfois mais agit toujours qu’un autre qui dit oui à tout, ne sait rien décider, rien trancher et au final ne fait rien...

2)  Je suis persuadé que nous avons besoin d’un ETAT RESPONSABLE QUI REDUIT SA DETTE et PRESERVE SON INDEPENDANCE. Il est certain que cela fait moins rêver que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, l’embauche de 61 000 fonctionnaires employés à vie, la diminution du temps de travail avec le détricotage de la réforme des retraites que propose le candidat socialiste. Mais tout cela est-il bien réaliste ? Tu crois qu’on en a les moyens ? Moi, non ! Et toutes ces dépenses, c’est TOI et MOI qui allons les payer avec nos impôts ! Je refuse le choix de la facilité de la dépense publique, et l’augmentation massive des impôts que François Hollande promet. Je ne veux pas que la France devienne la Grèce ! Je préfère que l’on  continue à supprimer les postes des fonctionnaires  pour mieux les payer plutôt que de baisser le salaire de tout le monde ! Je préfère le retour à l’équilibre budgétaire en 2016 comme Sarkozy l’a clairement planifié et comme il est en train de la réussir.

3)  JE CROIS DANS UNE SOCIETE QUI RECOMPENSE LE TRAVAIL, L’EFFORT ET LE MERITE et pas l’égalitarisme et l’assistanat. Nicolas Sarkozy préfère tirer chacun vers le haut plutôt que de prôner le nivellement. Tous les candidats expliquent qu’ils veulent une France économiquement solide et respectée, une France qui reste dans le peloton de tête des pays industrialisés. Mais quand on voit les solutions que certains proposent, on dirait qu’ils veulent l’inverse ! Quand Sarkozy explique que c’est en allégeant les charges qui pèsent sur le travail et non en les alourdissant qu’on aide nos entreprises, PME, TPE à être compétitives, à innover et qu’on préserve et créé des emplois, ça me convainc ! C’est évident qu’en empêchant la délocalisation, en réformant l’Europe pour qu’elle nous protège davantage, on garde nos emplois, et pas le contraire ! En plus, je ne suis pas chef d’entreprise mais franchement me dire que si je travaille pour réussir et que je gagne bien ma vie, Hollande va me taxer 75% de ce que j’aurai construit….ça me révolte et ça me décourage d’avance.

4)  Je REFUSE LE LAXISME SECURITAIRE de François Hollande qui veut mettre fin aux peines-plancher ou à la rétention de sureté, deux peines qui protègent les Français des récidivistes les plus dangereux. Je ne veux pas d’une France gérée par ceux-là même qui ont voté contre toutes les lois qui nous protègent : contre l’injonction de soin pour les délinquants sexuels, contre les centres éducatifs fermés contre les mineurs hyper-violents, contre le démantèlement des bandes violentes ! François Hollande a même voté pour réduire le nombre de places disponibles en prison au nom du confort des délinquants, alors qu’on a pas assez de place pour enfermer ceux qui le méritent. Elle est où la logique ? Elle est où la crédibilité dans la politique sécuritaire ensuite ? D’ailleurs, les chiffres ne mentent pas : + 17% de délinquance quand les socialistes étaient au pouvoir, -17% avec Nicolas Sarkozy.

5)  Nicolas Sarkozy est LE PRESIDENT QUI A LE PLUS FAIT POUR LA FRANCE D’OUTRE-MER. Tu te souviens des crises sociales Outre-mer ? Il les a résolues en mettant tout le monde autour d'une table pour trouver des solutions. Il a permis à Mayotte de devenir un département français à part entière, alors que cela traînait depuis 50 ans. Je me souviens aussi des soldats ultramarins qui ont défilé sur les Champs-Elysées pour le 14 juillet, et de la cérémonie en l’honneur d’Aimé Césaire au Panthéon. Nicolas Sarkozy a respecté les Outre-mer et a rendu hommage à leurs cultures, quand d’autres candidats n’y vont que pour faire quelques photos sur fond de palmiers. En plus, il est très clair sur le lien avec la France, alors que d'autres candidats sont alliés avec des partis indépendantistes.

6)  Malgré la crise et les contraintes budgétaires, Nicolas Sarkozy a REFUSE DE SACRIFIER L’AVENIR AUX DIFFICULTES DU PRESENT. Il a investi à long terme pour que la France soit plus forte demain : le grand emprunt pour financer les grands projets scientifiques, le « crédit impôt-recherche » qui fait de la France le pays le plus attractif d’Europe pour la recherche, le plan national de rénovation urbaine pour donner une nouvelle vie à nos banlieues et nos villes, le plan de relance aussi pour moderniser nos infrastructures, nos routes, nos lignes ferroviaires, nos ports. J’ai plein d’exemples en tête. Il y aussi eu le grenelle de l’environnement pour développer les énergies nouvelles et durables et le plan numérique pour que la France prenne le virage du numérique et d’Internet ! Bref, il faut le reconnaître : Sarkozy voit loin et a préparé la France du futur.
 
7)  PARCE QU’IL FAIT DE L’ECOLE UNE PRIORITÉ où le travail, l’effort, l’exigence et l’autorité sont les clés de la réussite de chaque enfant. Il ne propose pas des milliers de profs en plus, mais des profs volontaires qui seront plus présents (26h au lieu de 18h) auprès de leurs élèves et mieux payés. Il défend la famille et refuse de toucher au quotient familial que les socialistes veulent réformer. Pourquoi détruire notre politique familiale si elle marche ? Nicolas Sarkozy s’engage aussi pour aider les parents avec 200 000 nouvelles solutions de garde pour la petite enfance d’ici à 2017 et en créant aussi une agence de recouvrement des pensions alimentaires en lien avec le fisc, que les femmes pourront saisir en cas de problème.

8)  Nicolas Sarkozy PROPOSE UNE VRAIE AMBITION POUR LES JEUNES DE FRANCE. Il veut les aider à se prendre en main, à s’engager, entreprendre et gagner leur autonomie. Pour favoriser l’autonomie, il a déjà revalorisé les bourses étudiantes. Pour faire émerger une génération engagée, il a mis en place le service civique pour que les jeunes puissent se placer au service des autres et servir de grandes causes. Nicolas Sarkozy ne ment pas aux jeunes, il leur fait confiance. Aujourd’hui, alors que le PS propose d’occuper les jeunes avec de faux emplois jeunes, sous-payés, Nicolas Sarkozy leur propose de se former aux métiers qui les intéressent et les passionnent, en renforçant l’apprentissage. C’est ainsi que nos jeunes deviendront libres et autonomes. Pour soutenir leur volonté d’étudier, d’entreprendre et de créer, Nicolas Sarkozy propose aussi de mettre en place une banque de la jeunesse qui financera leurs projets.

9)  Nicolas Sarkozy EN IMPOSE A L’INTERNATIONAL, tout le monde le sait : le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, c’est lui. La libération des infirmières bulgares, c’est lui. Le G20 pour lutter contre la crise et réguler la finance, c’est lui. Quand l’Europe met fin au conflit entre la Géorgie et la Russie, c’est lui. Quand la France aide le peuple ivoirien à faire respecter ses choix électoraux, c’est lui. Quand ce sont des avions français qui protègent les civils libyens d’un massacre à Benghazi en Libye, c’est lui. On a osé dire qu’il avait fait ami-ami avec Kadhafi, alors que c’est la France qui a mené les opérations pour protéger les Libyens de ce fou, et les aider à se libérer ! Et franchement, tu vois François Hollande s’imposer devant nos partenaires européens ? Tu vois François Hollande en chef des armées ? Tu vois François Hollande expliquer qu’il va « dominer les marchés financiers » ? Un peu de sérieux ! Nicolas Sarkozy a une vision de la France, à la hauteur de son rang, de son histoire, une France qui défend ses valeurs. Et franchement, les images de mon Président acclamé par la foule en Libye, je ne les oublierai pas de sitôt.

10) Nicolas Sarkozy défend LA FRANCE DES TERRITOIRES, CELLE QUE J’AIME, fidèle à elle-même, une France qui a les moyens de préserver son identité, son patrimoine, son mode de vie, qui est fière de ses racines ! Avec lui, la France a des territoires vivants, grâce aux pôles d’excellence rurale, à la construction de maisons de santé pour garantir les soins dans les zones les plus reculées, à l’ouverture de points multiservices pour préserver les services publics, ou encore aux investissements réalisés dans le très haut débit pour lutter contre la fracture numérique et développer de nouveaux services aux populations comme la e-éducation et la télémédecine. Elle a des territoires dynamiques grâce aux aides à l’installation de nos jeunes agriculteurs pour perpétuer le métier, grâce à la taxation des terres agricoles lorsqu’elles sont transformées en terres à bâtir. Nicolas Sarkozy protège nos paysages et nos atouts agricoles. Il considère que notre agriculture n’appartient pas au passé, mais est au contraire tournée vers l’avenir, car elle participe de la puissance de la France. Il se bat en Europe et dans le monde pour défendre cela.

Et quoiqu’on en dise, moi j’ai regardé tout ce qu’il a fait et je ne crois pas ceux qui disent qu’il n’a pas de bilan ou que son bilan est mauvais. C’est faux ! Et tu le sais. Face à la crise, il nous a protégés et le pays a tenu bon (regarde aujourd’hui l’Espagne après 7 ans de socialisme avec exactement la même politique que celle que propose François Hollande…) Que tu l’aimes ou pas, je sais que quand il est là, il se bat pour nous et il se bat pour moi.
Voilà la France que je souhaite, à laquelle je crois et pour laquelle je voterai les 22 avril et 6 mai. Si tu es d’accord avec moi, toi aussi, fais-le savoir autour de toi : VOTE NICOLAS SARKOZY et TRANSFERE CE MAIL A TOUS TES AMIS !
Chaque voix compte et nous savons que tout reste à gagner.

Je compte sur toi, vraiment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Delenne - dans sarkozichristine
commenter cet article

commentaires